Lors des commémorations de la Journée internationale des volontaires du 5 décembre (JIV), le système des Nations Unies en Haïti a attiré l'attention sur la contribution de plus de 17 000 volontaires actifs en Haïti pour l'année 2018.

Dans des domaines clés tels que la prévention et la réponse aux catastrophes naturelles en soutien aux autorités et aux organisations haïtiennes, ils ont contribué à l'accomplissement des Objectifs de développement durable (ODD), explique un communiqué de la Mission des Nations Unkes d'Appui à la Justice (Minujusth )

Ce groupe de volontaires nationaux et internationaux inclut, parmi d´autres, des membres des comités décentralisés de gestion des risques et désastres, des brigadiers volontaires de la Direction Nationale de la Protection Civile (DPC), de la Croix-Rouge Haïtienne, des Scouts d'Haïti, du Réseau de Promotion du Volontariat et des Volontaires des Nations Unies.

Si les haitiens sont largement majoritaires au sein du groupe, 14 autres nationalités sont représentées. Les volontaires travaillent dans d´autres domaines clefs pour le renforcement du développement et de la résilience des populations face aux catastrophes, tels que l´éducation civique, les droits humains, la sécurité alimentaire, la promotion de l´égalité de genre, la protection des enfants ou encore l´environnement, ainsi que l'état de droit.

La mission de l'ONU rapelle que le rôle des volontaires a été crucial pour sauver des vies lors des évacuations avant les ouragans, ainsi qu´en ce qui concerne la réponse d'urgence, le nettoyage des routes, la distribution de l´aide et l´appui aux personnes dans les abris.

Dans le cadre de la commémoration de cette journée plusieurs activités sont prévues dont des conférences débats avec des volontaires, des événements culturels et des ateliers focalisés sur des thématiques comme la prévention des risques et des désastres, la gestion de l´environnement, le rôle du volontariat dans la société et l´insertion professionnelle.

Ces activités se déroulent en partenariat avec des autorités nationales et locales, ainsi que des organisations de la société civile, dans les départements du Nord, de l´Ouest et de l´Artibonite.

LLM / radio Métropole Haïti