Le chef de l'état haitien, Jovenel MOÏSE, s'est entretenu le mercredi 16 janvier 2019 avec une délégation de haut niveau de l'Organisation des Nations Unies conduite par M. Jean-Pierre LACROIX, Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix.

Les discussions ont porté sur la suite de l'engagement de l'ONU en Haïti après le retrait programmé de la Mission des Nations Unies pour l'appui à la Justice (MINUSJUSTH), dont le mandat prend fin le 15 octobre 2019.

M. Moïse a insisté sur la nécessité de mettre un terme à la logique de maintien de la paix sous l'égide du chapitre 7, ce qui permettra de consolider les acquis de la stabilisation. " Il n'y aura plus de chapitre 7, plus de forces étrangères armées sur le territoire Haïtien. Cela appartiendra au passé", a argumenté le Chef de l'État.

Lors des échanges le président haitien a fait état du dialogue économique, politique et social inclusif en cours, ainsi que la poursuite de la mise en œuvre, par le Gouvernement, des prérequis du développement qui sont les infrastructures énergétique, routière, éducative et sanitaire, et l'obligation d'opérer des réformes structurelles majeures devant permettre à l'État de fournir davantage de services de base et d'attirer des investissements directs nationaux et étrangers.

Il a rappelé aux membres de la délégation onusienne la nécessité d'un engagement ferme et formel de l'ONU pour l'élimination du choléra en Haïti.

LLM / radio Métropole Haïti