Le directeur général du Bureau de Monétisation des programmes de développement (BMPAD), Ignace St Fleur donne l'assurance que le problème de carburant rencontré depuis le début 2019 sera résorbé dans les jours qui viennent.

Invité à la rubrique le Point ce lundi, il a affirmé que les discussions se poursuivaient avec les compagnies pétrolières afin qu'elles s'acquittent du montant de leur dette, soit environ 70 millions de dollars pour qu'une telle rareté ne se reproduise plus. Sur ce point Ignace St Fleur se montre optimiste.

Rappelons que, dans une note de presse publiée le weekend dernier, la compagnie NOVUM qui fournit du carburant en Haïti via le BMPAD, depuis 4 ans, a fait état d'une détérioration significative dans les paiements du bureau de monétisation des programmes d'aide au développement.

Des retards de paiements qui s'étendent déjà sur deux mois environ.

EJ/Radio Métropole Haïti