Les ministres du gouvernement qui sont membres du Conseil d'Administration du Bureau de Monétisation de l'Aide Publique au Developpement (BMPAD) ont convenu de la nécessité d'augmenter la capacité de stockage de produits pétroliers du pays.

Le directeur du BMPAD, Fils Aimé Ignace Saint Fleur, a indiqué à radio Métropole que le problème sera adressé rapidement. Il n'a toutefois pas annoncé une date pour la construction d'un nouveau therminal pétrolier.

Le pays dispose de deux terminaux à Thorland et Varreux. M. Saint Fleur plaide pour que la capacité de stockage soit de 3 à 6 mois ce qui permettrait d'éviter les pénuries récurrentes. Actuellement la capacité de stockage est de 45 jours. Selon les statistiques l'économie Haitienne consomme 22 000 galons d'hydrocarbures par jour.

Pour éviter les pénuries le gouvernement a résolu de placer les commandes de sorte qu'il y ait un tanker dans la rade de Port-au-Prince en permanence. L'Etat haitien supporte des frais supplémentaires en raison de cette stratégie qui permet d'approvisionner le marché.

Le secteur pétrolier, le plus important du pays, s'est développé rapidement au cours des dernières années atteignant le chiffre d'affaires de 100 millions de dollars américains mensuel.

Les compagnies réclament une libéralisation de l'importation afin de mettre un terme au monopole que le BMPAD exerce depuis 2005.

LLM / radio Méteopole Haïti