La japonaise Naomi Osaka a gagné aujourd'hui le deuxième Grand Chelem de sa carrière en s'imposant à Melbourne contre la Tchèque Petra Kvitova en 3 sets (7-6 ; 5-7 ; 6-4).

Elle n'est que la troisième joueuse depuis quinze ans, hors Serena Williams, à s'imposer dans deux tournois du Grand Chelem consécutifs, après les Belges Kim Clijsters et Justine Hénin.

Ce sacre permet à la Japonaise, dont le père est haitien, de déloger la Roumaine Simona Halep de sa place de numéro un mondiale. Osaka devient la première joueuse asiatique à décrocher la première place mondiale dans le circuit féminin du tennis.

Osaka est la grande révélation du circuit féminin. Elle avait débuté l'année 2018 à la 70 ème place WTA. Au printemps 2018 elle s'était offert le prestigieux tournoi d'Indian Wells avant de remporter l'US Open.

Osaka avait effectué en décembre 2018 une visite en Haiti. Elle s'était rendue dans le village natal de son père à Jacmel et avait reçu une distinction du chef de l'état, Jovenel Moïse.

Née au Japon, à… Osaka, d'une mère nippone et d'un père haïtien, Naomi vit aux Etats-Unis. Elle s'entraîne en Floride, à Boca Raton, dans l'académie de Chris Evert.

Le titre de Naomi Osaka à Melbourne a été salué par le premier ministre japonais Shinzo Abe. Il s'est dit « fier de la naissance de la nouvelle reine mondiale ».

LLM / radio Métropole Haïti