Les responsables de l'Office Narionale d'Identification (ONI) annoncent la poursuite du plan d'optimisation de leur système. Cette optimisation passe par l'implication d'une nouvelle compagnie Dermalog dans le système.

Cette compagnie allemande, remplacera la première qui ne peut répondre aux requêtes de l'ONI.

Le directeur de communication de l'ONI, Wendy Charles, annonce que le nouveau système de production de cartes d'identification Nationale (CIN) sera opérationnel avant la fin de ce mois. Les niveaux équipements comprenant une caméra numérique et une imprimante seront distribués sur l'ensemble du territoire afin de répondre aux requêtes des citoyens.

Il a vanté les avantages du nouveau système qui permettra de réaliser un meilleur traitement des dossiers et une livraison plus rapide des CIN.

L'ONI pourra également fabriquer un plus grand nombre de cartes grâce au nouveau système allemand.

Il soutient que le nouveau programme est doté d'outils pour réaliser l'épuration de la base des données. Ceci représente une grande préoccupations pour les autorités électorales dans la préparation du registre électoral.

La nouvelle CIN sera plus sécuritaire, assure M. Charles expliquant que cette carte à puce ne pourra être copiée.

La carte en polycarbonate offre une garantie de dix ans.

Concretement les investigations de la commission sénatoriale éthique et anti corruption, relatives au contrat avec Dermalog n'ont pas empêché l'exécution du projet.

Pour justifier la signature d'un nouveau contrat M. Charles a avancé plusieurs arguments dont la saturation des deux serveurs de l'institution.

L'Etat haitien doit verser 27 millions de dollars à Dermalog pour le nouveau système. L'ancien système considéré comme obsolète avait coûté 50 millions de dollars américains.

LLM / radio Métropole Haïti