Le gouverneur de la Banque Centrale, Jean Basen Dubois, annonce une modification des coefficients des réserves obligatoires pour les banques à partir du 4 février 2019.

Un communiqué de la Banque de la République d'Haiti (BRH) précise que cette décision concerne les coefficients de réserves obligatoires sur les passifs libellés en gourde et en monnaie locale ainsi que sur les taux de constitution de réserve sur les passifs libellés en monnaies étrangères.

Les coefficients de réserves obligatoires pour les banques commerciales sont de 45% pour les passifs en gourde et 51% pour les monnaies étrangères.

Les coefficients de réserves obligatoires pour les banques d'épargne et de logement sont de 33.5% pour les passifs en gourde et de 39.50% pour les monnaies étrangères.

En ce qui a trait aux filiales non bancaires les coefficients de réserves obligatoires sont de 45% pour les passifs en gourde et 51% pour les monnaies étrangères.

De plus les taux de constitution sur les réserves aux passifs en monnaies étrangères sont de 12.5 % en gourde et 87.5% en monnaies étrangères.

Cette décision intervient tandis que le taux de change de la gourde par rapport au dollar américain ne cesse de grimper. Le dollar s'échangeait à plus de 81 gourdes depuis le début de cette semaine.

LLM / radio Métropole Haïti