Le leader de l'organisation paysanne Kozé Pep, Charles Suffrard, démissionne du comité présidentiel de facilitation du dialogue national. M. Suffrard, qui est avec Kettelie Julien, les deux personnalités connues de l'opinion publique, a indiqué hier avoir jeté l'éponge afin de protester contre une fuite en avant du secrétariat général de la Présidence.

Il s'indigne que la Présidence ait indiqué dans un communiqué que la formation d'un nouveau G ouvernement soit l'une des tâches du comité. il n'a jamais été question pour le Comité de former un gouvernement », a expliqué M. Suffrard rappelant qu'il s'agit d'une prérogative du chef de l'état et du Parlement.

Il assure que cet dossier n'a jamais été abordé lors des séances de travail avec le chef de l'état . L'ex conseiller du président René Préval, considère que le communiqué à ete pris à l'insu donc au dos des membres du comité de facilitation. De plus il explique que la commission n'a pas pour mission de réaliser le dialogue mais de le faciliter.

La démission de M. Suffrard intervient moins de 24 heures avant l'installation des membres de ce comité de facilitation. Les membres du comité nommés par le président Jovenel Moïse sont Kettely Julien, Charles Suffrard, Marie-Carmel Mentor, Carlo Joseph, Dorothie Sénatus, Marie Michèle Sylvie Rameau et Rudolf Dérose.

LLM / radio Métropole Haïti