L'ambassadrice des États Unis à Port-au-Prince, Michele Sison réitère l'appui de son pays au dialogue inter haitien.

Il faut un dialogue inclusif, constructif et de bonne foi, a dit Mme Sison. Elle soutient que les États Unis entendent encourager tous les acteurs politiques, économiques et sociaux à participer à ce dialogue afin d'obtenir des solutions durables.

_ Là diplomatie américaine plaide pour un dialogue sans préalable. Interrogée sur les revendications de l'opposition radicale relative à la démission du chef de l'état, Mme Sison rapelle que le gouvernement américain en maintes occasions a mis l'accent sur la légitimité des institutions haïtiennes et des élus.

En ce qui a trait aux difficultés de médiation dans la préparation du dialogue, la diplomate a expliqué que les États Unis ne sauraient être impliqués dans un dialogue inter haitien. Les États Unis sont un pays ami et des proches voisins mais un dialogue national doit être lancé par des haitiens et réalisé entre des haitiens, a dit Mme Sison assurant que son pays va encourager le dialogue. Les résultats du dialogue faciliteront le bien être du peuple haitien, a îsisté Mme Sison.

LLM / radio Métropole Haïti