Le sénateur Youri Larortue ne décolère pas contre le chef de l'état et Premier Ministre qui ont accordé des exemptions d'impôts à 4 importateurs de riz en vue de faire baissér le prix de ce produit sur le marché.

Même s'il considère que l'intention est bonne M. Latortue dénonce la décision qui est mauvaise. L'ex président du Sénat assure que l'aide aux importateurs pénalisera les riziculteurs déjà confrontés à de grandes difficultés.

Dans son plaidoyer M. Latortue a fait valoir que le gouvernement devrait prendre le soin d'accorder des avantages aux importateurs et aux producteurs de riz. Il réclame des subventions sur les engrais et les semences et la reprise des travaux de curage des canalisations.

Désormais opposant fafarouche au chef de l'état, le sénateur Latortue lance un ultimatum au gouvernement pour rétracter cette décision qui est néfaste pour la production nationale. Il regrette cette décision du président Moïse et rapelle qu'il avait lors de la campagne Electorale promis d'oeuvrer à la relance de la production nationale.

Le sénateur Latortue annonce une intensification des manifestations anti gouvernementales dans l'Artibonite si le gouvernement ne fait machine arrière sur ce dossier.

De plus il envisage des actions concertées avec les autres parlementaires de la région afin d'obtenir satisfaction de leurs revendications.

LLM / radio Métropole Haïti