Le Premier Ministre haitien, Jean Henry Céant, est à pied d'œuvre en vue de l'organisation des sénatoriales partielles et des législatives d'octobre 2019. Le chef du gouvernement a donné, hier lundi 11 mars 2019, le signal de la mobilisation des divers acteurs politiques en vue d'une bonne préparation des joutes.

Le Premier Ministre s'évertue pour le moment à favoriser la mise en place des infrastructures électorales. L'État ne peut convaincre les propriétaires des immeubles ayant logé les Bureaux Électoraux Communaux et Départementaux a renouvelé les contrât de bail. Le retard de paiements des loyers représente la cause principale du refus des propriétaires.

M. Céant, s'est impliqué personnellement en vue de creer une synergie entre la Direction Générale des Impòts (DGI), le Conseil Electoral Provisoire (CEP) et la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA) dans le processus de location d'immeubles.

L'Etat veut mobiliser les fonds nécessaires pour le paiement des arrierés de l'organisme électoral. Les autorités gouvernementales et électorales devront s'atteler à la tâche afin que le scrutin puisse être réalisé au dernier dimanche d'octobre 2019.

Le Premier Ministre qui lance les efforts sur le plan administratif devra aussi convaincre les acteurs politiques.

Son argument principal est que les élections sont indispensables pour éviter un vide institutionnel. Nous voulons entrer dans la dynamique des élections, a martelé M. Céant assurant que les officiels ont débattu des questions importantes dont la logistique et la sécurité du processus électoral. Nous ne pouvons jouer ni perdre notre temps, a dit M. Céant insistant sur la ncessité de déployer tous les efforts dès maintenant.

LLM / radio Métropole Haïti