Le chef de l'état haitien, Jovenel Moïse, s'évertue à renforcer les relations bilatérales entre Haïti et le Panama Lors des échanges en début de semaine avec le président Juan Calors Varela, plusieurs thèmes dont la sécurité et la formation professionnelle ont été abordés.

Le partage des expériences ayant rapport à la formation des femmes policières est envisagé. Ces formations pour les membres des unités de la Police communautaire visent les familles vulnérables.

En ce qui a trait à la coopération sur le plan agricole, les deux présidents ont discuté de la coopération dans le domaine des semences améliorées.

Le président Moïse espère bénéficier de l'expertise des panaméens dans le secteur de la formation professionnelle. Le président Varella a promis de partager les connaissances dans 17 disciplines de formation professionnelle.

M. Moïse a reçu la garantie que des bourses seront accordées à des jeunes ayant bouclé leurs études classiques.

Dans le domaine de la météorologie les deux présidents envisagent de signer un protocole d'accord. L'UHM pourra bénéficier de formations et d'équipements en vue d'améliorer son efficacité.

En outre le président Moïse s'est entretenu avec le président de la chambre de commerce du Panama et le vice-ministre de l'Économie et des finances. Ils ont exprimé leur intérêts d'explorer les opportunités touristiques du pays, principalement en ce qui a trait au développement des petites îles se trouvant sur le territoire.

LLM / radio Métropole Haïti