La Mission d'Appui des Nations Unies à la Justice Haitienne (Minujusth) fait état de résultats probants dans le cadre de son mandat. Au cours de son mandat de 18 mois la mission onusienne a contribué à la professionnalisation de la Police, le renforcement de l'état de droit et la promotion des droits de l'homme.

95% dès opérations de la Police Haitienne sont réalisées sans l'appui de la mission onusienne. Il s'agit d'un progrès important pour l'institution policière qui devra assumer seule la sécurité publique après le départ de la Minujusth en octobre 2019.

Les divers secteurs de la vie nationale continuent d'exprimer des préoccupations en raison de la forte recrudescence des actes de violence. Une opération réalisée à Marchand Dessalines au début du mois n'a pas permis de capturer le chef de gang du Village de Dieu, Arnel Joseph.

Dans le cadre de son action la Minujusth a apporté un soutien aux policiers haitiens dans 114 opérations de maintien d'ordre et 26 anti gang.

Par ailleurs la Mission onusienne fait état d'une hausse de 19% de l'effectif de la PNH, qui a atteint 14 911 agents.

Dans le même temps l'effectif des policières a cru de 44%. En Avril 2019 la PNH compte 1483 policières soit 9% de son effectif.

En outre 150 officiers cadres ont bénéficié de mentoring et de transfert de compétence en appui au Plan de Developpement Stratégique 2017-2022.

LLM / radio Métropole Haïti