La situation sécuritaire s'est dégradée au cours des derniers jours dans le département de l'Artibonite. Les communes de Petite Rivière, Marchand Dessalines et L'Estere sont en partie contrôlées par des groupes armés qui défient les forces de l'ordre.

Les bandes rivales s'affrontent pour le contrôle de localités et s'approprient les récoltes de riz des paysans.-

Le chef de gang Arnel Joseph associé à un groupe de bandits de Nan Savien avait attaqué le vendredi 19 Avril 2019 le commissariat de Petite Rivière.

Le porte parole de la Police, Michel Ange Louis Jeune, indique que plus de 100 individus armés avaient donné l'assaut contre les policiers. Les agents sur place ont résisté pendant plus de trois heures aux assaillants lourdement armés.

Un policier a été blessé et deux bandits ont été tués lors de l'affrontement.

Les renforts dépêchés sur place n'auraient pas pris leur quartier au commissariat qui a été vandalisé.

Les autorités assurent que les forces de l'ordre sont sur place.

Les festivités de Rara se sont déroulées hier à la Petite Rivière en dépit du climat de tension. Le Rara, une festivité liée à la religion du vaudou, provoque le déferlement de grandes foules en liesse dans les rues tard dans la nuit.

LLM / radio Métropole Haïti