La Cour Superieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA) s'octroi un délai supplémentaire d'un mois pour publier son rapport sur la gestion des fonds Pétrocaribe. Les juges de la Cour ont informé le président du Sénat, Carl Murat Cantave, qui avait placé la commande d'investigation auprès des juges administratifs.

Pour justifier le report les responsables de la Cour évoquent entre autres, les émeutes de févier et des difficultés financières dues à la révision à la baisse du projet de budget de la Cour pour l'exercice 2018-2019.

A travers leur correspondance les juges de la Cour se plaignent de l'insuffisance des ressources pour une enquête de grande envergure.

L'ex Premier Ministre Jean Henry Céant, avait insuffler un souffle nouveau à l'investigation en réalisant deux déplacements à la Cour.

Le dossier Pétrocaribe n'est plus en première ligne de l'actualité. L'offensive des gangs armés dans plusieurs quartiers populeux et dans les villes de province captent toute l'attention des citoyens.

Les mouvements de protestations dans les rues semblent s'essoufler. Au cours des dernières semaines l'opposition radicale n'est pas parvenue à relancer la mobilisation par les manifestations.-

Dans le deuxième rapport qui sera bouclé fin mai, la Cour des Comptes fera un audit des projets qui n'avaient pas été pris en compte dans le premier rapport.

LLM / radio Métropole Haïti