Le secrétaire d'état à la sécurité publique, Ronsard Saint Cyr, informe que le gouvernement peaufine un plan pour garantir un climat sécuritaire sur l'ensemble du territoire. " Les réponses seront proportionnelles à l'agression des gangs, a t-il laissé entendre.

Les instructions du Premier Ministre aux forces de l'ordre sont de mettre les bandits hors d'état de nuire, a martelé M. Saint Cyr insistant sur la nécessité de mettre un terme au climat d'nsécurité. Il soutient que la situation actuelle frise l'indécence pour une nation.

C'est un message fort lancé par le gouvernement qui assume la responsabilité de l'engagement sécuritaire. Le secrétaire d'état à assurer que les opérations contre les gangs seront lancées dans le meilleur délai. Il dit comprendre l'attente de la population mais soutient qu'il faudra s'assurer de la réussite des opérations.

Le gouvernement prend le leadership des actions en ce qui a trait au système sécuritaire. Il s'agit d'un tournant dans la politique sécuritaire de l'administration Moïse. Jusqu'à récemment les autorités gouvernementales avaient laissé au chef de la police le leadership dans le domaine.

Le secrétaire d'état indique que l'offensive des forces de l'ordre ne visera pas uniquement le chef de gang, Arnel Joseph, mais également tous les groupes armées. Il exhorte les criminels à s'adresser à la commission de desarmement pour éviter de s'engager "dans une très mauvaise voie".

LLM / radio Métropole Haïti