La commission Natuonale de desarmement, de démantèlement et de Réinsertion (CNDDR) aurait entamé des négociations avec le chef de gang, Arnel Joseph, depuis son repaire à Poste Pierrot , 4e section communale de Marchand Dessalines.

Le pasteur Aniel Daniel, notable et coordonateur d'une organisation régionale dénommée Inisyativ Sitwayen pou lapé nan Latibonit (ISPPL), a joué le rôle d'intermédiaire entre les deux parties. Il a indiqué à radio Métropole que M.Jean Rebel Dorsena, membre de la commission de désarmement, a eu, hier, des échanges par téléphone avec le chef de gang du village de Dieu.

Selon le pasteur Daniel les forces de l'ordre ne pourront pas réaliser une intervention durant les négociations. Il assure qu'Arnel Joseph ne terrorise pas la population de Dessalines.

Le pasteur Daniel s'est entretenu avec le chef de gang qui aurait exprimé ses revendications. Interrogé sur l'attaque contre le commissariat de Petite Rivière, le pasteur Daniel indique que les membres du gang de Savien en sont les véritables auteurs.

En ce qui a trait aux informations faisant état du viol de plusieurs membres d'église par bandits. Pasteur Daniel assure n'avoir pas d'information sur ces rumeurs mais fait remarquer que le gang d'Arnel n'est pas associé au gang de Savien.

LLM / radio Métropole Haïti