Le porte parole de la PNH, le commissaire Michel-Ange Louis Jeune affirme que les forces de l'ordre sont toujours présentes dans la zone de Petite Rivière de l'Artibonite, quelques jours après l'attaque du commissariat de cette commune.

Le commissaire Louis Jeune explique que l'état major de la PNH est en train de définir une nouvelle stratégie pour arrêter Arnel Joseph sans empiéter sur le travail de la commission de désarmement.

Rappelons que la commission Nationale de desarmement, de démantèlement et de Réinsertion (CNDDR) aurait entamé des négociations avec le chef de gang, Arnel Joseph, depuis son repaire à Poste Pierrot , 4e section communale de Marchand Dessalines.

Le pasteur Aniel Daniel, notable et coordonateur d'une organisation régionale dénommée Inisyativ Sitwayen pou lapé nan Latibonit (ISPPL), a joué le rôle d'intermédiaire entre les deux parties.

Il avait indiqué à radio Métropole que M.Jean Rebel Dorsena, membre de la commission de désarmement, a eu, hier, des échanges téléphoniques avec le chef de gang du village de Dieu.

EJ/Radio Métropole Haïti