Le directeur général du CONATEL, l'ingénieur Rodney Jean David dément être à l'origine de la divulgation du journal des appels du sénateur Gracia Delva.

Le responsable qui a tenu à faire une mise au point ce mercredi a indiqué que seule la justice peut adresser une demande à un opérateur pour obtenir de telles informations.

Le sénateur Garcia Delva confirme avoir eu des entretiens téléphoniques avec le chef de gang du village de Dieu, Arnel Joseph. Toutefois il nie toute connivence avec le Caïd, assurant que ses propos n'avaient rien à voir avec les forfaits reprochés à M. Joseph.

Le sénateur, chanteur populaire, Delva avait expliqué qu'il peut s'entretenir avec n'importe qui. Il rapelle qu il avait participer à une campagne de plusieurs artistes pour promouvoir la paix à Cité Soleil.

En dépit de ses échanges par téléphones le sénateur Delva assure qu'il n'a jamais eu de tête à tête avec le chef de gang. Interrogé sur les points abordés avec M. Joseph, le sénateur Delva soutient qu'il revient aux membres de la commission justice et sécurité de rendre public les propos.

EJ/Radio Métropole Haïti