Le port Lafito est provisoirement fermé annonce le commissaire du gouvernement, en attendant de recueillir plus de données dans le cadre de l'enquête.

Selon les autorités judicaires 16 containers qui contiendraient des munitions d'armes automatiques sont sortis du Port Lafito de manière irrégulière.

Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince Paul Eronce Villard dit suivre des pistes susceptibles de confirmer cette information.

Deux employés appréhendés dans le cadre d'une enquête préliminaire ont été auditionnés ainsi que l'un des responsables du Port Privé.

L'administration générale des douanes et le parquet de Port-au-Prince se disent déterminées à faire la lumière sur ce dossier dans un contexte, où le pays fait face à une situation d'insécurité inquiétante.

Notons que le Port Lafito, le 1er port Panamax d'Haïti, est la pièce maîtresse de la zone économique de Lafito Global, un projet initié par GB Group, l'entreprise de Gilbert Bidjo.

Il a commencé a fonctionné en mai 2015. Le projet Lafito Global prévoit également la construction d'une zone franche susceptible de créer 20 000 emplois sur 4 ans.

EJ/Radio Métropole Haïti