Le directeur général de la Police, Michael Ange Gédéon, planche sur le dossier de de l'inspecteur Gabriel Faveur Desir, qui a été identifié comme étant un proche du chef de gang, Arnel Joseph.

Le porte-parole de l'Inspection générale de la Police nationale d'Haïti (IGPNH), le commissaire divisionnaire Jean-Claude Benjamin, a déclaré ce vendredi 10 mai 2019, que l'institution policière recommande la révocation de l'inspecteur Gabriel Faveur Désir.

Les enquêteurs de la police ont prouvé que l'inspecteur de police avait l'habitude de communiquer avec le chef de gang du village de Dieu. En maintes occasions des opérations visant la capture de M. Joseph avait échoué. Le Caïd ayant été informé à temps du déploiement des forces de l'ordre.

Le dossier a deja été confié à un juge instructeur. M. Faveur et plusieurs autres personnalités ont été identifiées par un rapport d'une commission parlementaire comme entretenant d'étroites relations avec le chef de gang le plus recherché d'Haiti.

Il s'agit du premier officier poursuivi pour complicité avec le chef de gang Arnel Joseph.

La commission sénatoriale avait obtenu des relevés d'appels téléphoniques de plusieurs personnes dont des parlementaires et des hommes d'affaires qui sont en contact régulier avec M. Arnel réfugié dans sa ville natale de Marchand Dessalines.

L'enquête administrative de l'Inspection générale a confirmé la culpabilité de M. Desir. L'investigation judiciaire conduira à un procès et un verdict.

LLM / radio Métropole Haïti