La Premiere remise d'armes de gros calibre par un groupe armé est une satisfaction pour la commission nationale de desarmement démantèlement et réinsertion ((CNDDR). Jean Rebel Dorcenat affirme qu'il s'agit du resultat des négociations réalisées au cours de plusieurs mois par les membres de la commission avec les chefs de gang.

Hier l'un des chefs de gang de Cité Soleil, Ti Hougan, a remis 8 armes de gros calibre à la commission. Il s'agit d'armes en état de fonctionnement, confirme M. Dorcenat.

Admettant que le nombre d'armes récupérées soit symbolique, M. Dorcenat s'est gardé de minimiser l'importance de la remise. Un seul de ces armes à feu pourrait faire plus de 50 victimes, a laissé entendre le commissaire Dorcenat. Parmi les armes remis par Ti Houngan figure un T 65, un Uzi et un kalachnkkov.

Le chef de gang a remis les armes par l'intermédiaire d'un médiateur et dans un message écrit a appelé à la fin des violences des gangs dans le vaste bidonville de Cité Soleil.

Répondant aux critiques qualifiant la remise d'armes d'insignifiante, M. Dorcenat a fait valoir qu'il s'agit d'une remise volontaire pouvant témoigner de la bonne foi du chef de gang de Boston dans les négociations. Dans le cadre de l'accord entre la commission et le chef de gang il faudra remettre tous les armes en leur possession, martèle M. Dorcenat.

La commission composée essentiellement d'anciens militaires, poursuit les négociations avec les autres cler s de gang.

M. Dorcenat annonce d'autres remises volontaires d'armes par des chefs de gang notamment de Cité Soleil.

LLM / radio Métropole Haïti