Le président du Sénat haïtien, Carl Murat Cantave, affiche sa ferme détermination à réaliser demain jeudi 30 mai 2019 la séance de ratification de la déclaration de politique générale du Premier Ministre Jean Michel Lapin. Il fait état de dispositions sécuritaires adoptées de concert avec le directeur général de la Police et de dispositions administratives adoptées par le secrétariat générale.

M. Cantave veut éviter un nouveau report de la séance tenant compte des menaces des sénateurs de l'opposition radicale. Les sénateurs Evaliere Beauplan, Nenel Cassy, Antonio Cheramy et Ricard Pierre assurent qu'ils sont prêts à manifester bruyamment leur colère contre les leaders de l'exécutif.

Le président du sénat annonce qu'il n'hésitera pas à appliquer l'article 140 des règlements intérieurs traitant de l'éventualité de la présence de policiers à l'intérieur de la salle de séance.

Le chef de la police, Michel Ange Gédéon, qui s'est entretenu à la mi-journée avec le président du Sénat, assure que les forces de l'ordre seront déployés au Palais législatif et dans l'environnement immédiat.

Il précise que le déploiement de policiers dans la salle dépendra uniquement du président du Sénat.

En début de semaine des leaders de l'organisation Secteur Démocratique et Populaire avaient annoncé une offensive contre le Palais Législatif si le président du Sénat décide de la poursuite de la séance de ratification de la politique du Premier Ministre.

LLM / radio Métropole Haïti