Les quatre sénateurs de l'opposition radicale revendiquent dans les médias la mise à sac de la salle des séances du Sénat au début de la matinée.

Les sénateurs affirment avoir saccagé le Sénat dans l'intérêt de la population. Le sénateur Evaliere Beauplan estime que le Parlement devrait être fermé puisque tous les législateurs n'ont rien fait dans l'intérêt de la population.

Le sénateur Antonio Cheramy affirme avoir détruit le système de sonorisation et les meubles pour empêcher la séance. Il justifie son geste par le refus de la majorité de respecter les prescrits constitutionnels en ce qui a trait à la formation du gouvernement.

Il minimise la destruction des meubles faisant valoir que les vrais crimes ont été commis à la Saline et dans d'autres quartiers populeux. De l'avis de M. Cheramy la destruction des meubles est une stratégie qui ne saurait être assimilée à des actes de violence.

Plusieurs dizaines de manifestants de l'opposition s'étaient massés ce matin devant le Palais Législatif. Ils apportent leur appui aux 4 sénateurs de l'oposition radicale.

LLM / radio Métropole Haïti