Le Core Group " condamne les actes de dégradation commis contre le Sénat ".

Dans un communiqué publié le vendredi 30 mai 2019, le Core Group, composé de la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies, des Ambassadeurs d'Allemagne, du Brésil, du Canada, d'Espagne, des États-Unis d'Amérique, de la France, de l'Union Européenne et du Représentant spécial de l'Organisation des États Américains, appelle à la tenue d'un large débat national, sans préconditions, réunissant le secteur politique et le secteur privé ainsi que la société civile.

" Ce débat doit permettre d'engager un agenda de réformes, d'assurer la tenue des élections parlementaires et le bon fonctionnement des institutions. Ces avancées sont nécessaires pour apporter des réponses concrètes et efficaces aux difficultés quotidiennes de la population".

LLM / radio Métropole Haïti