Le sénateur Youri Latortue dénonce une complicité entre les plus grandes institutions de l'état avec le directeur d'Agritrans qui n'était autre que l'actuel président Jovenel Moïse pour extorquer plus de 50 millions de gourdes.

Invité à la rubrique le Point hier lundi, l'élu de l'Artibonite a affirmé que le rapport de la cour des comptes avait détecté de nombreuses irrégularités volontaires dans les contrats entre l'état, Agritrans et la compagnie BETEX, cette dernière n'ayant selon lui aucune existence réelle.

En reaction , Le conseiller spécial du chef de l'état Guichard Doré explique que cette société indexée dans le rapport sur la gestion des fonds Petrocaribe est une SA qui possède sa propre personnalité morale.

Selon lui les actions de cette entreprise qui œuvre dans le domaine agricole n'impliquent pas obligatoirement le Chef de L'État.

« Agritrans et Betex n'ont pas le même matricule fiscal dément Guichard Doré, ce fait est virtuellement impossible dans le système fiscal haïtien affirme le conseiller spécial du président Moïse.

En ce sens, il dénonce une faille technique majeure dans le rapport de la cour des comptes.

Par ailleurs, il explique que les décaissements pour les travaux routiers réalisés par les deux entreprises ont été effectués car le chantier était achevé à 80%.

EJ/Radio Métropole Haïti