Plusieurs milliers de personnes ont manifesté ce dimanche 9 juin 2019 dans les diverses artères de la capitale haitienne réclamant la tenue d'un procès Pétrocaribe et la démission du président Jovenel Moïse.

Un mouvement de plus grande ampleur que la manifestation lancée par des Penteochallengers et supportée par des leaders de l'opposition . Des milliers de manifestants en groupes séparés ont déambulé dans les rues de Port-au-Prince, Delmas ét Pétion ville. Jusqu'à midi la manifestation s'était déroulée dans le calme.

Des barricadées de pneus enflammées ont été érigées dans Plusieurs quartiers par des groupes de manifestants ou des riverains. Les véhicules de transport en commun et privés avaient déserté les rues de la région métropolitaine envahies par les motocyclettes.

Des leaders de l'opposition radicale dont Moïse Jean Charles et André Michel étaient presents dans les rues. L'ex sénateur Steven Benoît est de retour sur le macadam. Il réclame des poursuites contre tous les anciens officiels et entrepreneurs impliqués dans la dillapidation de plus de 4 milliards de dollars.

Il redoute que le tollé sur l'aspect de la Firme Agritrans du président Jovenel Moïse n'occulte les autres cas de corruption.

Vers 13 heures une majorité des manifestants étaient à Pétion ville.

Les forces de l'ordre étaient présentes encadrant les manifestants sur les divers trajets.

LLM / radio Métropole Haïti