Le département d'état a abaissé d'un point hier le niveau d'alerte de voyage en Haïti pour les citoyens américains.

L'alerte concernant Haïti passe du niveau 4 " Ne pas voyager" à 3 " Reconsidérer les voyages". L'alerte niveau 4 avait été émis quelques jours après les émeutes du " peyi lòk" de février 2019.

Hier mardi 11 juin, quelques jours après les manifestations dans le cadre de Pétrocaribe, le gouvernement américain a recommandé à ses ressortissants de " revoir " leurs projets de voyage en Haïti, en raison de crimes, de troubles civils et d'enlèvements". " Les manifestations, les brûlures de pneus et les blocages sont fréquents et imprévisibles. Les crimes violents, tels que les vols à main armée, sont fréquents et des enlèvements ont eu lieu. La police locale peut ne pas disposer des ressources nécessaires pour réagir efficacement à des incidents criminels graves, et les interventions d'urgence, notamment les services d'ambulance, sont ", précise le note du Departement d'état.

Le gouvernement des États Unis exige que le personnel de l'ambassade des États-Unis utilise les moyens de transport officiels pour les déplacements à l'aéroport.

Cependant en ce qui a trait aux indicateurs de risque C (pour une criminalité généralisée violente ou organisée), K (pour enlèvements ou prises d'otages) et U (pour troubles civils) il n'y a aucun changement par rapport à la notice de février 2019.

LLM / radio Métropole Haïti