Une importante délégation de l'Organisation des Etats Américains (OEA) est attendue à Port-au-Prince ce mercredi 19 juin 2019 dans le cadre de l'implication de l'organisation hémisphérique dans la crise politique haïtienne. L'information a été révélée hier par le journal américain Miami Herald indiquant que le Secrétariat de l'OEA répond à une invitation du chancelier haïtien, Edmond Bochitt.

La délégation de haut niveau aura pour principale mission de faciliter le dialogue entre le chef de l'état, Jovenel Moïse et les dirigeants de l'opposition radicale qui réclament sa démission.

La délégation sera conduite par l'ambassadeur des États-Unis à l'OEA, Carlos Trujillo, président du Conseil permanent et du Comité général de l'organisation. Dans une correspondance en date du 14 juin 2019, le ministre des Affaires étrangères, Bochitt Edmond, avait sollicité une implication de l'OEA pour faciliter le dialogue entre le président et l'opposition qui exige son départ comme unique solution à l'instabilité politique.

Le chef de la diplomatie haïtienne a fait valoir que la visite est une mission d'enquête. Les diplomates auront des entretiens avec toutes les parties prenantes concernées pour trouver le moyen de faciliter au mieux un dialogue entre Haïtiens, a t-il laissé entendre.

Un responsable de l'OEA a indiqué au Miami Herald que l'objectif était de « baisser la température politique et d'établir les paramètres du dialogue ». Les diplomates donneront également la garantie d'une mission d'observation électorale de l'OEA aux prochaines élections.

Estimant que l'implication de l'OEA constituait la meilleure solution face à l'aggravation de la crise, le responsable de a rappelé que l'organisation a une longue histoire en Haïti de création d'atmosphère de dialogue.

LLM / radio Métropole Haïti