Le Conseil de sécurité des nations unies a adopté, ce 25 juin, avec 13 votes pour, 2 absentions et 0 vote contre, la résolution portant création de la prochaine mission onusienne politique qui s'établira en Haïti le 6 octobre 2019, en replacement de la Mission des Nations unies pour l'appui à la Justice en Haïti (MINUJUSTH).

Le ministre haïtien des affaires étrangères, Bocchit Edmond en a fait l'annonce sur son compte Twitter.

13 pays se sont exprimés en faveur de la création du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH). La République Dominicaine et la Chine se sont abstenues alors qu'aucun pays n'a voté contre.

Par cette réunion tenue à New York, le Conseil de sécurité de l'ONU entendait discuter de la situation actuelle d'Haïti et de décider des mesures à adopter après le départ programmé pour octobre prochain de l'actuelle mission onusienne en Haïti, la Mission des Nations unies pour l'appui à la Justice en Haïti (MINUJUSTH).

Le Bureau intégré en Haiti (BINUH) aura un mandat initial de 12 mois et aura pour mission de: aider le gouvernement à parvenir à l'organisation d'élections libres, honnêtes et transparentes; renforcer la capacité de la Police Nationale d'Haïti (PNH); réduire la violence communautaire notamment celle des gangs; améliorer la gestion de l'administration pénitentiaire et les conditions carcérales et renforcer le secteur judiciaire.

Selon ce qu'a fait savoir le chancelier haïtien, le représentant d'Haïti en a profité, lors du vote, pour attirer l'attention des membres du Conseil de sécurité des nations unies sur l'attachement du peuple haïtien à la souveraineté, à l'indépendance, à l'intégrité territoriale et l'unité de la nation.

EJ/Radio Métropole Haiti