Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté ce mardi 25 juin 2019, la résolution portant création de la prochaine mission en Haiti. 13 pays se sont exprimés en faveur de la création du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH), deux pays ont fait absentions: la République Dominicaine et la Chine.

Le Bureau intégré en Haiti (BINUH) aura un mandat initial de 12 mois à compter du 16 octobre 2019. Cette mission politique dont les contours auraient été définis par la représentation américaine aura pour mission entre autres : d'aider le gouvernement à parvenir à l'organisation d'élections libres, honnêtes et transparentes; de renforcer la capacité de la Police Nationale d'Haïti (PNH); de réduire la violence communautaire notamment celle des gangs; d'améliorer la gestion de l'administration pénitentiaire et les conditions carcérales et de renforcer le secteur judiciaire.

La BINUH, qui sera dirigée par un représentant spécial du secrétaire général, réalisera un travail de conseil auprès des autorités haïtiennes pour une bonne gouvernance et pour les aider à tenir des élections libres, justes et transparentes.

Le Bureau intégré des Nations unies en Haïti sera la huitième mission onusienne dans le pays depuis 1993, donc en 26 ans. Avant lui, il y avait la MINUHA (1993-1996), la MANUH (1996-1997), la MITNUH (1997), la MIPONUH (1997-200), la MICAH (2000-2004), la MINUSTAH (2004-2017), la MINUJUSTH (2017-20190).

LLM / radio Métropole Haïti