Les chroniqueurs sportifs de radio et télé Métropole confirment que les aztèques constituent un énorme défi pour les grenadiers. Le Mexique est une équipe de classe mondiale et peut inquiéter n'importe quelle sélection.

Les haïtiens n'ont jamais battu les mexicains en 9 confrontations. Leur dernière rencontre en Gold Cup s'était soldée par un cinglant 4-0, rappelle Gregory Bleuciel.

Dans les statistiques les aztèques sont favoris mais les grenadiers sont confiants après une série de victoires sur des équipes inaccessibles notamment le Costa Rica et le Canada. Les haïtiens ont fait montre de determination et de courage dans l'adversité au cours des matches de cette 15 eme édition de la Gold Cup.

Les chroniqueurs saluent le coaching de Marc Collat. Jhon Chéry rappelle qu'il avait témoigné sa confiance à Wilde Donald Guerrier et oeuvré pour l'arrivée d'Hervé Bazile.

La qualification pour les ½ finale de la Gold Cup est historique et les grenadiers ont conscience de l'opportunité qui leur est offerte. Les chroniqueurs se réjouissent des bonnes performances des joueurs qui ont brillé sous les yeux des agents et des recruteurs de clubs professionnels.

Dukens Nazon est considéré comme l'un des meilleurs grenadiers sur l'ensemble de la compétition. L'apport de Bazile, doté d'une solide expérience, est incommensurable pour les grenadiers.

Les haïtiens devront toutefois être vigilants face aux mexicains de loin meilleurs techniquement que les canadiens et les costaricains.

LLM / radio Métropole Haïti