Une délégation de haut niveau de la Caricom effectuera dans les prochains jours une visite d'évaluation en Haiti. L'annonce a été faite par le Premier Ministre d'Antigua-et-Barbuda, Gaston Browne.

Le dossier de la crise haïtienne a été évoqué en présence du président Jovenel Moïse, lors la 40ème réunion ordinaire de la Conférence des Chefs d'État et de Gouvernement de la Caricom qui s'est tenue à Gros Islet à Sainte Lucie du 3 au 5 juillet 2019.

Le président Moïse n'avait pas fait état de cette mission lors de son retour à Port-au-Prince.

Durant les échanges les chefs d'état et de gouvernement avaient exprimé leur préoccupation en raison de la détérioration de la situation sécuritaire et politique en Haiti.

Selon M. Browne la délégation de haut niveau, composée de plusieurs Premiers Ministres devra se renseigner sur la situation en Haïti et formuler des recommandations pour résoudre les problèmes de manière amicale.

Aucune date n'a encore été fixée mais la mission comprendra « probablement » les Premier Ministres Allen Chastanet (Sainte-Lucie), Andrew Holness (Jamaïque) et Hubert Alexander Minnis (Bahamas).

La mission constitue la réponse de la Caricom à une requête expresse du Black Caucus du Congrès américain.

Le chef de l'état haïtien, Jovenel Moïse, avait récemment appelé à une médiation de l'Organisation des Etats Américains (OEA) afin de faciliter un dialogue national. Une mission de haut niveau avait recommandé le respect du mandat du chef de l'état.

Les leaders de l'opposition et les groupes de Pétrochallengers ne cessent de réclamer la démission du président Moïse accusé dans un rapport de la Cour des Comptes d'implication dans le détournement des fonds de Pétrocaribe.

LLM / radio Métropole Haïti