Le Premier Ministre haïtien, Jean Michel Lapin, a jeté l'éponge, ce lundi 22 juillet 2019, en ce qui a trait à la ratification de sa politique générale. En présentant sa démission au chef de l'état, M. Lapin ouvre la voie à de nouvelles négociations politiques en vue de la formation d'un gouvernement.

M. Lapin affirme avoir pris cette décision dans l'intérêt de la nation. J'ai fait ce choix pour Haïti, l'histoire jugera si j'ai bien servi la nation, a t-il martelé.

Dans une interview à radio Métropole M. Lapin explique sa démarche par l'urgence de débloquer la situation. Ma démission permet de changer la donne politique, argue t-il

Il souligne que le Sénat est responsable de l'enlisement puisque le Grand Corps n'a adopté aucune décision lors des deux séances plénières sur la déclaration de politique générale. Le processus de ratification n'a pas abouti et ce n'est pas la faute de l'Exécutif, a t –il fait valoir

Interrogé sur son avenir, M. Lapin explique qu'il prendra sa retraite après 31 ans de carrière dans l'administration publique.

M. Lapin avait été nommé Premier Ministre a.i. du gouvernement démissionnaire après la démission du Premier Ministre Jean Henri Céant, le 21 mars 2019. Il était également le Premier Ministre nommé après une série de consultations entre le chef de l'état et des leaders de plusieurs secteurs de la vie nationale.

LLM / radio Métropole Haïti