Le juge instructeur en charge de l'enquête sur la dilapidation des fonds de Pétrocaribe, Ramoncite Accimé, n'est toujours pas parvenu à réaliser une audition d'ancien officiel du gouvernement haïtien. Au cours des derniers jours les ex Premier Ministres Jean Max Bellerive et Laurent Lamothe ainsi que les anciens ministres Marie Carmelle Jean Mary et Wilson Laleau, n'ont pas répondu à la convocation du magistrat.

Ils ont tous sollicité, par le biais de leur avocat, un report de l'audience arguant d'une indisponibilité.

Les avocats de l'ex Premier Ministre Lamothe, dans une requête au magistrat, ont fait valoir que l'ex chef de gouvernement était retenu par des obligations professionnelles ailleurs.

Entre temps une nouvelle plainte visant le chef de l'état, Jovenel Moïse, en connexion avec l'affaire Pétrocaribe, a été déposée au cabinet du juge.

Le citoyen Gaetan Jean a porté plainte pour usurpation de titre contre M. Moïse dans un dossier de contrat entre l'état haïtien et la firme Agritrans pour la construction d'un tronçon de route. M. Jean, ancien ingénieur contractuel de la compagnie, assure qu'il n'est pas motivé par des ressentiments personnels. Il indique être le mandataire d'un groupe de 50 ingénieurs mécontents que M. Moïse ait signé un document en qualité d'ingénieur.

L'avocat de M. Jean, Maitre André Michel, révèle que des plaintes ont été également déposées contre les anciens ministres des travaux publics Jacques Rousseau et des finances, Wilson Laleau, impliqués dans la signature du contrat.

Au cours des derniers jours aucune nouvelle étape dans la procédure judiciaire n'a été annoncée.

LLM / radio Métropole Haïti