Des fonctionnaires du gouvernement haïtien et des représentants de l'ambassade du Japon ont lancé ce mardi 30 juillet 2019 l'évaluation de la gestion des fonds du programme d'aide alimentaire de l'année 2017. 105 millions de dollars monétisés devront être alloués à des projets porteurs de bien être pour la population, a indiqué le représentant du directeur du Bureau de Monétisation de l'Aide Publique au Developpement (BMPAD), Jean Ronald Legouter.

Lors de la réunion d'évaluation de la gestion des ressources, M. Legouter a fait valoir qu'il y a eu une gestion efficace de ces fonds par l'administration du BMPAD. Il soutient que le programme KR ne consiste pas uniquement à l'approvisionnement du riz sur le marché haïtien mais constitue un outil de promotion de projet de développement socio économique pour l'avenir d'Haïti.

Il a assuré que le programme d'aide alimentaire est compatible avec la vision politique du gouvernement qui entend palier l'insécurité alimentaire et oeuvrer en vue d'une stabilisation du prix du riz pour les populations les plus vulnérables.

Estimant que ce programme participe au renforcement des relations entre les deux pays, M. Legouter a fait valoir que ce programme contribue à améliorer les conditions de vie des citoyens et à placer Haiti sur la voie du développement.

Le programme KR, qui est à sa 28 eme édition, a permis de réaliser des projets importants dans divers domaines tels l'éducation, la santé, l'agriculture, l'insécurité, les infrastructures, l'apaisement sociale, la sécurité alimentaire et l'assainissement.

De son coté le troisième secrétaire de l'ambassade du Japon s'est dit satisfait des projets réalisés par le gouvernement haïtien.

Le programme a été réalisé pour la première fois en 1986 et permet de renforcer les capacités agricoles et appui l'accès à l'alimentation de base pour les couches vulnérables de la population.

LLM / radio Métropole Haïti