Le chef de la Police, Michel Ange Gédéon, affirme qu'un sénateur a été dénoncé comme complice par le chef de gang, Arnel Joseph. Les autorités policières haïtiennes se sont gardées de révéler le nom du sénateur aux membres de la commission justice et sécurité du Sénat.

Lors d'une audition au Sénat, ce mercredi 31 juillet 2019, M. Gédéon a indiqué que 9 complices d'Arnel ont été appréhendés.

Le président de la commission justice et sécurité du Sénat, Jean Renel Sénatus, rapporte que ces individus appréhendés dans l'Ouest et l'Artibonite, sont sous contrôle des autorités judiciaires.

Le chef de gang a été une fois de plus interrogé ce mercredi 31 juillet 2019 par les enquêteurs de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ). L'état de santé du chef de gang du village de Dieu s'est beaucoup amélioré et il a pu quitter l'hôpital.

Interrogé sur la procédure en ce qui a trait à la comparution d'un sénateur par devant un juge instructeur, M. Sénatus a fait valoir qu'il reviendra à l'assemblée des sénateurs de juger de l'opportunité de lever l'immunité du législateur.

LLM / radio Métropole Haïti