Les autorités policières haïtiennes ont repris l'offensive dans plusieurs quartiers contrôlés partiellement par des gangs armés.

Le chef de la Police, Michel Ange Gédéon, révèle que les forces de l'ordre ont réalisé, au cours des derniers jours, plusieurs opérations dans le quartier de La Saline. Ce bidonville de la région métropolitaine de Port-au-Prince est le théâtre d'affrontements récurrents entre bandes rivales pour le contrôle des quartiers du marché de la Croix des Bossales. Plusieurs armes à feu ont été saisies par les forces de l'ordre, a laissé entendre M. Gédéon lors d'une audition ce mercredi 31 juillet 2019 de la commission justice et sécurité du Sénat.

Aucune information n'a été communiquées sur des membres de gangs qui seraient appréhendés.

Par contre dans le dossier de Savanne Pistache, le chef de la Police fait état de l'arrestation de 19 personnes. Ils seraient des complices de l'ex chef de gang, Ti Jé, tué lors d'échange de tirs avec les forces de l'ordre.

Les autorités policières ont indiqué que le chef de gang du village de Dieu, Arnel Joseph, n'est plus hospitalisé. Il a été interrogé au cours des derniers jours par les enquêteurs de la police judiciaire et de la Drug Enforcement Administration (DEA).

Le chef de la police assure que les forces de l'ordre s'évertuent à reprendre le contrôle de certains quartiers. Il encourage les marchands de la Croix des Bossales à relancer leurs activités économiques.

LLM / radio Métropole Haïti