Le sénateur Gracia Delva serait en très mauvaise posture depuis qu'Arnel Joseph a décidé de collaborer avec la police.
En effet, le nom de l'élu de l'Artibonite est cité dans un kidnapping perpétré par le chef de gang.
Pour cette raison entre autres, le sénateur Patrice Dumont a écrit au président du Sénat pour lui demander d'inviter Gracia Delva à arrêter de siéger comme vice-questeur du bureau et à s'abstenir de participer aux travaux parlementaires.
L'élu de l'Ouest réclame donc que Carl Murat Cantave anticipe sur l'action judiciaire pour sauver l'image du Grand corps.
De son coté, le sénateur Kedlaire Auguste estime que l'implication présumée de son collègue Gracia Delva dans des actes de kidnapping entame le prestige du Sénat de la République.
Toutefois, l'élu du Nord-Ouest exprime des réserves par rapport aux mesures conservatoires réclamées par le sénateur Patrice Dumont à l'encontre de l'élu de l'Artibonite.
Le parlementaire invite le président du Sénat à confier ce dossier à la commission éthique et anti-corruption en vue de l'approfondissement de l'enquête policière.
GEA/Radio Métropole Haïti