Le Commissaire du Gouvernement près le tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Paul Eronce Villard, informe qu'il transmettra dans le meilleur délai le dossier de l'enquête sur le gang d'Arnel Joseph au cabinet d'instruction. La direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) avait communiqué le rapport de son enquête le 26 juillet 2019 au Parquet.

M. Villard explique que les divers aspects de cette investigation tentaculaire seront combinés pour être acheminés au juge instructeur. Le commissaire du gouvernement a indiqué ce jeudi qu'il analyse le dossier avant de l'acheminer au cabinet d'instruction.

Plusieurs chefs d'accusations, dont kidnappings et assassinats ont été retenus contre le chef de gang du Village de Dieu.

La police judiciaire a rapporté qu' Arnel Joseph avait réalisé plusieurs enlèvements contre rançon. 7 d'entre eux lui ont permis de récolter plus de 500 000 dollars américains.

Des membres du gang ont révélé qu'Arnel et ses acolytes utilisaient des uniformes de la BOID et de la police administrative afin de ne pas être appréhendés.

Les victimes d'enlèvements étaient séquestrées dans ses repaires à Village de Dieu ou à Poste Pierrot à Marchand Dessalines.

Le sénateur Gracia Delva est soupçonné d'être impliqué dans l'un des 7 enlèvements en question. Le parlementaire aurait utilisé le téléphone d'une personne enlevée lors d'échanges avec le chef de gang.

Le gang d'Arnel n'a pas été démantelé par les forces de l'ordre. Les membres du gang se sont réfugies dans les hautes montagnes de Dessalines pour fuir une offensive d'un gang rival.

LLM / radio Métropole Haïti