Les autorités douanières haïtiennes informent avoir atteint des recettes records en juillet 2019. Plus de 4.5 milliards de gourdes ont été collectées au lors de la reprise des activités économiques après les manifestations violentes de juin.

Des recettes très faibles ont été constatées en novembre 2018, février et juin 2019 durant les vagues de manifestations anti gouvernementales.

Le directeur général de l'Administration Générale des Douanes (AGD), Rommel Bel, souligne que cette performance est à mettre à l'actif des employés de l'institution.

La performance est d'autant plus grande que l'état ne perçoit aucune taxe ou redevance sur les produits pétroliers.

Il fait pourtant état d'une baisse des importations au cours de cette période en raison de l'impossibilité pour des entrepreneurs d'obtenir les dollars indispensables.

Les autorités douanières n'ont toutefois pas fait état du pourcentage d'importateurs touchés de plein fouet par la crise. La hausse du taux de change de la gourde par rapport au dollar est néfaste pour l'économie.

Au cours des 10 mois de cet exercice fiscal les Douanes ont collecté 33 milliards de gourdes. Avant la fin de l'exercice les recettes ont connu une hausse de 0.6% par rapport à l'année écoulée.

De son coté M. Martinez Bazin, directeur des statistiques, affirme que la rigueur appliqué dans la gestion des importations a permis la hausse des recettes douanières. Les Douanes ont déjà atteint 89% des prévisions de recettes pour l'exercice fiscal.

En valeur d'importation pour l'année le volume d'importation a baissé par rapport a l'année écoulée.

LLM / radio Métropole Haïti