Nouveau rebondissement dans le dossier de Woodly Etheart alias Sonson La familia gelé depuis depuis plus d'un an.

Le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me Paul erronce Villard, a adressé une correspondance au directeur de la direction Centrale de la Police Judicaire pour lui demander de rechercher et d'arrêter le nommé Sonson La familia et consorts, reprochés de faits répréhensibles pour les suites nécessaires.

‘'Le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince vous requiert de passer des instructions formelles nécessaires afin que les nommés Woodly Etheart alias Sonson Lafamilia, Renel Nelfort alias Renel Le recif soient recherchés et conduits au parquet de son ressort pour être déposés à la maison d'arrêt pour des présomptions graves d'enlèvement et séquestration contre rançon, trafic illicite de stupéfiants, blanchiment des avoirs, association de malfaiteurs et détention d'illégale d'arme à feu", lit-on dans cette lettre.

Cette décision a été prise conformément à l'arrêt- ordonnance rendue en date du 18 juillet par la Cour d'appel de Port-au-Prince, mentionne le parquetier.

Cette nouvelle décision relance ce dossier gelé depuis plus d'un an. Au mois de mai 2018, la Cour de cassation avait annulé la décision du juge Lamarre Bélizaire dans le dossier de Woodly Ethéart alias Sonson La familia et Renel Nelfort, connu sous le nom Renel Le Récif, et avait ordonné «que cette affaire soit entendue devant le même tribunal avec une autre composition, après l'épuisement des voies de recours exercées par les appelants».

GEA/Radio Métropole Haïti