L'assistance financière et technique de la France par l'intermédiaire de l'Agence Française de Développement (AFD) se poursuit avec Haiti en dépit de l'instabilité politique des derniers mois.

Le 30 juillet 2019, dans le cadre de l'appui au développement, les responsables de l'Agence Française de Développement et ceux de l'organisation haïtienne ITEKA ont paraphé la première convention de financement «Réponses aux Risques pour un Développement Durable (R2D2)» d'un montant de 1,5 million d'euros.

Cette subvention vise le renforcement des acteurs nationaux et locaux dans la prise en compte des risques et le renforcement de leurs capacités de prévention, de préparation et de réponse aux catastrophes naturelles.

Par ailleurs l'Agence française de développement (AFD) entend apporter une subvention de près de 400 000 euros pour un renforcement de l'accès à l'eau à Thiotte (département du Sud-Est). Le projet sera réalisé grâce au partenariat entre les autorités municipales de Thiotte et la commune du Prêcheur, en Martinique.

Selon l'AFD, ce financement est possible grâce au dispositif FICOL qui permet aux collectivités françaises d'accompagner des projets dans les pays en développement. C'est la deuxième fois que ce dispositif FICOL touche Haïti, à l'initiative de collectivités martiniquaises.

LLM / radio Métropole Haïti