Le chef du Parquet de la capitale, Paul Eronce Villard a annoncé, ce jeudi 29 août 2019, le report à la huitaine l'audition de 3 directeurs d'écoles privées de la capitale.

Des parents ont porté plainte par devant le Parquet dénonçant les augmentations exponentielles des frais scolaires. Ils exigent l'application de la loi de 2009 sur réglementant les frais scolaires.

Le commissaire du gouvernement a indiqué que les directeurs des Colleges Bird, Saint Louis de Gonzague et Saint Louis de Bourdon ont évoqué l'insécurité dans la zone du bicentenaire pour solliciter un report de l'audition. Il soutient que son intervention s'inscrit dans le cadre d'une juridiction gracieuse en vue de recréer l'harmonie entre les directeurs d'écoles et les parents.

Une trentaine de plaintes ont été déposées au Parquet par des parents en colère contre la hausse des frais scolaires et d'autres dérives. Ils révèlent que des établissements scolaires s'impliquent illégalement dans la vente d'ouvrages, d'uniformes et de matériels scolaires.

Les avocats des parents ont dénoncé la tentative de marronage des directeurs d'écoles qui sont effrayés par l'ampleur de l'affaire. Ils réitèrent leur determination à poursuivre le dossier jusqu'a satisfaction des revendications des parents.

Le commissaire du gouvernement exhorte les parents mécontents à porter plainte par devant le service de contentieux dans les directions départementales du ministère de l'éducation. Il encourage les responsables du ministère à adopter des dispositions en vue de s'assurer du respect de la loi sur les frais scolaires de 2009 et publiée en 2017.

LLM / radio Métropole Haïti