Le secrétaire d'état à la communication, Eddy Jackson Alexis, lance un appel au calme en vue de favoriser la distribution de l'essence dans les stations. Le carburant est déjà disponible dans les terminaux de Thor et Varreux, assure M. Alexis soulignant que la préoccupation réside dans l'acheminement de l'essence dans les différentes régions.

Les citoyens doivent débloquer les routes afin que les camions puissent transporter l'essence. L'état sécurisera les camions qui transportent les hydrocarbures, indique M. Alexis donnant la garantie que l'essence sera disponible dans les pompes demain à la mi-journée.

Plusieurs entités dont la secrétairerie d'état à la Sécurité publique, la police nationale d'Haïti (PNH) et l'association des produits pétroliers (APP) sont en consultation avec le gouvernement en vue de favoriser la distribution des produits.

Plus de 258 000 barils de produits pétroliers sont disponibles et peuvent alimenter le marché pendant deux semaines.

Il n'y a aucune hausse sur les prix de l'essence, rappelle M. Alexis révélant que les autorités et les économistes planchent sur les stratégies pour mettre un terme à la subvention sans pénaliser les plus vulnérables.

La subvention tue le pays, se plaint M. Alexis faisant valoir que le prix du galon de carburant en Haiti est inférieur à celui des pays producteurs d'hydrocarbures.

LLM / radio Métropole