La chambre des députés a ratifié la déclaration de politique générale du Premier Ministre Fritz William Michel lors d'une séance exceptionnellement courte dans la soirée de ce mardi 3 septembre 2019. 76 députés ont voté pour et seulement 3 contre lors de la sanction prononcée en l'absence des députés de l'opposition.

Les députés minoritaires avaient quitté la salle dans le cadre d'une ultime protestation contre la séance de ratification.

La majorité a imposé sa loi en écourtant la séance par le biais d'une proposition de sanction rapide. Le président du bloc majoritaire, Jean Wilson Hypolithe, avec l'appui de 65 de ses collègues, a mis un terme à la série de questions réponses entre le Premier Ministre et les députés.

Le président de la chambre basse, Gary Bodeau, affirme s'être acquitté de sa tache en réalisant la séance en dépit des intimidations. Il presse le président du Sénat, Carl Murat Cantave, a réaliser la séance afin que les sénateurs puissent sanctionner la politique générale du Premier Ministre Michel.

LLM / radio Métropole Haïti