Des milliers d'écoliers haïtiens ont pris part ce lundi 21 octobre 2019 à des manifestations anti gouvernementales. A Port-au-Prince, à Jéremie, à Saint Marc et aux Cayes, les leaders d'organisations d'enseignants ont accompagné des écoliers portant l'uniforme et réclamant la démission du chef de l'état Jovenel Moïse.

Les manifestants accusent le chef de l'état d'être incapable de faire fonctionner convenablement les institutions.

Dans la capitale le dirigeant de l'UNNOH, Josué Mérilien, était à la tête de plusieurs centaines de manifestants. La marche a débuté devant le lycée du cent cinquantenaire et a pris fin sur la route de Delmas.

Entre temps les dirigeants de la Conférence Haïtienne des Religieux indiquent que les conditions ne sont pas réunies pour la reprise des activités académiques. Interrogé sur cette décision qui s'apparente à une prise de position politique, l'un des dirigeant de la conférence assure qu'il s'agit de prendre position en faveur des couches vulnérables qui souffrent.

LLM / radio Métropole Haïti