Le ministre des finances, Joseph Joute, réitère la determination de l'état haïtien à modifier les contrats avec l'un des fournisseurs d'énergie électrique. Lors d'une première rencontre ce 22 octobre 2019 les officiels haïtiens ont exprimé leur volonté de rectifier les contrats qui ne sont pas dans l'intérêt de la population.

A ce stade le ministre Joute n'a pas été en mesure de préciser si on se dirige vers une modification ou une annulation du contrat.

Cette rencontre avec les responsables de Sogener a été réalisée à la demande de l'état haïtien insatisfait du contrat. Nous ne pouvons plus acheter l'électricité à un tarif non compétitif, a laissé entendre le grand argentier de la république.

Il juge que les responsables de Sogerner ont fait montre de bonne foi et exprimé le désir de coopérer. L'état gaspille 250 millions de dollars par an dans ce secteur, regrette M. Joute plaidant pour une meilleure gestion des finances publiques.

Il soutient que l'état, à l'instar des entrepreneurs, doit défendre ses intérêts. L'état Haïtien est propriétaire de 2 des 3 centrales thermiques de Varreux opérées par la Sogener.

D'autres rencontres sont prévues dans le cadre des négociations entre l'Etat haïtien et la Sogener.

LLM / radio Métropole Haïti