Le gouvernement haïtien décide d'annuler les franchises douanières accordées à des entrepreneurs. " Le ministère de l'Economie et des Finances est instruit à l'effet de mettre fin à toutes les franchises douanières ", a twitté hier le secrétaire général du Conseil des ministres, Renal Lubérice.

Cette décision a été adoptée lors du conseil des ministres du mercredi 23 octobre 2019.

Le sénateur Youri Latortue, qui avait pourtant, en début d'année, appelé à l'annulation des franchises, a dénoncé cette disposition. Il qualifie l'annulation des franchises de démagogie l'assimilant à des règlements de comptes.

Ces résolutions fragilisent le pays en affaiblissant sa crédibilité, argue le sénateur Latortue, opposant farouche au chef de l'état. De l'avis de M. Latortue ces résolutions n'ont aucune valeur légale puisqu'une loi est supérieure à une résolution.

Il soutient que la procédure normale consiste à solliciter le vote d'une loi par le parlement. Il fallait annuler les franchises de faveur et contractuel qui sont néfastes aux intérêts de la nation, a laissé entendre le parlementaire rappelant que les franchises légales pour les entreprises er les organisations internationales doivent être maintenues.

Les représentations diplomatiques ont droit aux franchises dans le cadre de la convention de vienne.

LLM / radio Métropole Haïti