Au moins 4 personnes ont été tuées ce dimanche 27 octobre 2019, lors des violences enregistrées dans le cadre du mouvement de protestation contre le chef de l'état haïtien, Jovenel Moïse.

A Pétion ville deux personnes ont été tuées lors d'accrochages entre manifestants et individus armés. Dans le quartier de Delmas 95, une personne a été tuée et 3 autres blessées par des individus armés.

En représailles les manifestants ont tué et incendié un agent de sécurité d'une succursale de Borlette.

Abel Lorestant, membre de Pitit Dessalines, déplore l'incident tout en appelant à la poursuite de la mobilisation pour provoquer la démission du président Jovenel Moïse.

A Saint Marc, les citoyens ont découvert le cadavre de deux jeunes qui montaient la garde sur leur barricade. Ils avaient été pris pour cible par des automobilistes vers 3 heures du matin.

Certains membres de l'opposition ont estimé que des policiers étaient les agresseurs de ces jeunes.

LLM / radio Métropole Haïti